A quoi sert un masque de soudage ?

Souder est un art, mais l’opération se révèle très délicate du fait qu’elle utilise des matériaux à température très élevée, des équipements électriques. Un matériel de protection comme le masque de soudage s’impose. Pour mieux comprendre la destination d’un tel accessoire, voici une guide sur son univers.

Les différents types de masque de soudage

Le marché abonde en modèles de masque de soudage. Ils se divisent généralement en deux groupes. Il y a les masques massifs qui sont des variantes légères. Normalement, celles-ci sont composées de verre et de thermoplastique. Elles filtrent la lumière afin de préserver vos yeux. Ce masque de soudage convient bien à la soudure à la flamme telle que le chalumeau oxygène-acétylène.

Dotés d’un système de ventilation libre, les masques actifs sont dédiés à maintenir une bonne respiration face aux fumées nocives. Ils sont conçus spécialement pour les soudures à l’arc électrique (MIG-MAG, TIG, MMA). C’est également le cas du masque ventilé, le dérivé du masque de soudage actif.

Les caractéristiques d’un masque de soudage

Le masque de soudage passif est le modèle le plus classique. Il peut se présenter sous deux formes distinctes. L’une ressemble à un simple écran à tenir par la main avec sa poignée « face-à-main ». L’autre est un masque pivotant, fixé avec un serre-tête enveloppant entièrement la tête de l’opérateur, ce qui empêche l’inhalation de poussières, de gaz ou de fumées nuisibles.

Ce masque de soudage a la particularité d’être léger, solide et souple. Il résiste à la fois aux chocs et à la chaleur jusqu’à 100°C. Les verres sont conçus spécifiquement pour protéger les yeux contre les étincelles et les rayonnements du soleil.

Un équipement de protection

Le masque de soudage est un outil indispensable pour réaliser des activités liées à la soudure. Son choix dépend de la chaleur et les éclats lumineux qui risquent de circuler dans l’atelier. Le matériau en verre entre autres doit être filtrant. Les yeux et le visage ont besoin d’être protégés des rayons thermiques, des infrarouges et des UV. Très dangereux, ceux-ci risquent de brûler la peau ou endommager vos organes de vue. Sans parler des éclats de fer, des détritus, des poussières, des vapeurs, d’émanation de gaz qui peuvent affecter la santé.

Le mot de la fin, un masque de soudage bien adapté garantit un travail sécurisé. Professionnels ou non dans le métier en ont besoin.

Lire aussi :A quoi sert une balayeuse de voirie ? /La cave a vin et ses rituels / Définition de la perceuse à percussion