Comment accorder correctement une kalimba 7 lames ?

Venue d’Afrique, la notoriété de la kalimba encore dénommée la sanza a su traverser les frontières. Cet instrument de musique fait petit à petit fureur en Europe où elle sert aussi bien à écouter la musique qu’à guérir.

La kalimba fonctionne grâce à des lames, ce sont celles qui donnent du son lorsqu’elles sont soumises à des vibrations. Le nombre de ces lames diffère en fonction du type de kalimba. Qu’en est-il alors du modèle disposant de 7 lames ? Comment arriver à l’accorder ? Lisez !

Lire l’article

Qu’est-ce que réellement la kalimba à 7 lames ?

La kalimba en elle-même ressemble à un petit clavier. La forme de l’instrument, en fonction des modèles, se retrouve à 13 centimètres pour les plus petits, et à 21 centimètres pour les plus grands. Sur ce clavier sont disposées les lames de la kalimba ou sanza.

Ces lames autrefois, étaient faites de bambou. Aujourd’hui, presque toutes les kalimba que vous rencontrerez disposent de lames en métal ou mieux, en acier inoxydable. Aussi, à leur extrémité, elles sont recourbées. Les lames sont disposées de la gauche vers la droite, les plus petites se trouvent vers votre droite, puis évoluent vers les plus grandes.

Les notes d’une kalimba à 7 lames

Sur cette kalimba, chacune des lames semble abriter une seule et même note. Ainsi, peu importe la manière dont vous faites vibrer l’une ou l’autre des lames, vous n’obtiendrez qu’une seule note. Pour pouvoir produire un son harmonieux, il vous suffira plutôt de manipuler plusieurs lames avec vos pouces.

Au nombre de 7, les notes de la kalimba 7 lames sont celles qui vous ont été une fois enseignées. Ce sont les notes Do, Ré, Mi, Fa Sol, La et Si. Cependant à ce niveau, ces notes ne sont pas toutes présentes et certaines sont même répétées. Ces 7 notes sont celles-ci : le Do, le Ré, le Mi, le Sol, le La, le Do encore, puis le Ré.

Venez voir ce guide

L’accord d’une kalimba à 7 lames

Accorder un instrument de musique, comme cela s’entend si bien d’ailleurs, c’est pouvoir, avec les autres, le mettre en accord. C’est plus précisément pouvoir le mettre en accord avec d’autres instruments de musique.

L’accordage est important et avant de commencer à jouer, tout musicien doit s’assurer que l’accord de sa kalimba est conforme à celui des autres instruments de musique. Sur une kalimba, plusieurs accordages peuvent être effectués.

Toujours dans le dossier musique : Les trois meilleurs accordeurs guitare

La hauteur des notes

Est-il possible de faire usage ici d’un diapason ou d’un accordeur électronique ? Vous pourrez toujours essayer. Toutefois, l’accordage se révèle assez facile sur une kalimba. Ici, elle est synonyme d’un changement de la hauteur des notes. Cependant, ceci est uniquement possible si la kalimba que vous avez dispose de cette fonction.

Pour ce faire, il vous suffira de décoller les lames du chevalet arrière grâce à l’index de votre main gauche. Ceci faisant, vous libérez les lames. Par la suite, pincez leur partie avant entre le pouce et l’index de votre main droite. Faites-les glisser puis amenez-les à la position souhaitée.

Les écrous papillon

Ils sont aussi importants pour un accordage parfait de la kalimba. Ils servent à maintenir toutes les lames de l’instrument en pression. Certaines fois néanmoins, vous serez amenés à serrer un peu plus les lames si la pression est insuffisante.