Quelle est la différence entre un souffleur 2 temps ou 4 temps ?

Le moteur est l’élément le plus important d’un appareil puisqu’il assure la mise en marche de l’outil et son fonctionnement. La différence entre un souffleur 2 temps et 4 temps repose sur le moteur. Ainsi, il existe deux types de moteurs,  le moteur 2 temps et 4 temps et votre choix doit se faire entre ces deux. Il est donc important de connaître la différence entre ces deux types de moteur.

Moteur 2 temps

Un moteur 2 temps décompose son cycle en deux étapes. Ici, l’huile est mélangée à l’essence  avant d’être mélangé à l’air. Pour effectuer un cycle complet, le piston fait faire un unique tour au vilebrequin.

Premier temps :
Lorsque le piston descend, il comprime les gaz aspirés lors de la montée et les faits passer au dessus du piston. Il va ouvrir les lumières d’échappement et de transfert. Ensuite lorsque ce dernier remonte, il comprime le mélange ce qui va permettre à l’étincelle de la bougie d’induire la combustion du carburant. Le piston est donc repoussé vers le bas du cylindre.

Deuxième temps :
Le piston qui est situé vers le bas repousse les gaz dans le bas moteur dans le but de les envoyer dans la partie supérieure du cylindre par l’intermédiaire des transferts. La venue des gaz frais dans le cylindre repousse les gaz brûlés par la lumière d’échappement lorsque le piston est vers le bas. Ensuite le piston se dirige vers le haut en comprimant les gaz remontés.

Le moteur 2 temps est beaucoup plus fragile et se détériore beaucoup plus vite que le moteur 4 temps, car il est moins lubrifié. Il est aussi beaucoup plus polluant. Ce type de moteur ne dispose que d’un peu de frein moteur à cause de son cycle de fonctionnement simplifié. Voir aussi le guide de oustlesfeuilles.fr pour bien choisir son aspirateur à feuille.

A lire aussi : Comment nettoyer mon appareil raclette ?

Moteur 4 temps

Un moteur 4 temps a son cycle décomposé en quatre étapes. L’huile et l’essence ne sont pas en contact, l’huile est dans le carter moteur et sert à la lubrification et l’essence quant à lui est mélangée à l’air. Le cycle complet d’énergie dans le cas du moteur 4 temps est effectué lorsque le piston fait faire au vilebrequin deux tours complets.
Pour le moteur 4 temps, il y a deux montées du piston puis deux descentes.

Premier temps : il s’agit de l’admission
Le piston va vers le bas et les gaz sont aspirés dans la chambre de combustion par la soupape d’admission. Celle d’échappement demeure fermée.

Deuxième temps : la compression
En remontant dans le cylindre grâce à la rotation du volant moteur, le piston comprime les gaz enfermés dans la chambre de combustion. Les deux soupapes, celle d’admission et d’échappement sont fermées.

Troisième temps : l’explosion
Une étincelle crée par la bougie enflamme les gaz comprimés, une explosion a lieu et pousse le piston vers le bas. Les deux soupapes sont toujours fermées.

Quatrième temps : l’échappement
Le piston remonte grâce à la rotation du volant  tout en poussant les gaz brûlés vers le tuyau d’échappement. La soupape d’échappement s’ouvre. Celle d’admission demeure fermée.

Voilà énuméré la différence qui existe entre un souffleur 2 temps et 4 temps. Votre choix de souffleur thermique doit aussi tenir compte de cet aspect. .