Les 5 règles d’or à suivre pour acheter son mini PC

Pour l’achat d’un objet quel qu’il soit, il est essentiel de respecter une procédure donnée. Cette procédure est celle qui consiste en définir ses besoins afin d’avoir plus de facilités pour s’en sortir.

Le mini PC ne fait pas exception à la règle, aucunement d’ailleurs. Il est donc tout aussi essentiel de suivre des règles d’or pour un bon choix. Quelles sont ces règles ? Lisons !

Le boîtier

mini pc

Il existe sous différentes formes, avec des normes différentes. Il ne peut pas être le même pour tout le monde, chacun disposant de ses goûts et de ses priorités. Le boîtier mérite une attention soutenue puisqu’il joue un rôle prépondérant dans la réduction du bruit et dans le refroidissement du mini PC.

Pour son choix, il est recommandé de se tourner vers les moyennes tours. Elles sont en effet le juste milieu entre des tours trop faibles et des tours trop élevées. Les boîtiers avec des tours élevées sont par ailleurs un peu plus chers que tous les autres.

Le type d’alimentation

Souhaitez-vous un mini PC avec alimentation ou un mini PC sans alimentation intégrée ? Retenez dans tous les cas que les boîtiers haut de gamme ne disposent pas d’alimentation intégrée. Il est aussi conseillé d’éviter les marques qui proposent de grandes puissances avec un petit prix.

Lire aussi : Faut-il acheter un broyeur végétaux neuf ou d’occasion ?

Le refroidissement du mini PC

Ce critère est l’un des principaux critères de choix. Il n’est pas nécessaire de placer des ventilateurs partout pour assurer le refroidissement du mini PC. Généralement, un boîtier de 140 mm devant et derrière l’appareil suffit. Vous pouvez ajouter une prise d’air latérale.

Les matériaux

Les matériaux ne sont pas à négliger au cours de l’achat de votre mini PC. En effet, certains mini PC sont faits en aluminium et d’autres en acier. Vous en retrouverez également sous forme de mélange, avec du plastique à certains endroits. Cette dernière catégorie est à éviter.

Les formats et les normes

mini pc

Ce sera grâce à eux que votre mini PC pourra fonctionner. Vous devrez prendre en compte ici le nombre de millimètres de la carte mère. N’oubliez également pas les cartes mères uATX parviennent à être insérées dans des boîtiers ATX. Cependant, le contraire est impossible.